Retour à la liste des news



Partager  

1906, le premier 50 km sur piste.

D'abord une  revue des premières compétitions en course à pied sur piste en France avant le 50 km de 1906 :
 
- 1892 : fin septembre, 24 heures au Vélodrome Buffalo à Neuilly, piste pédestre intérieure en herbe de 300 mètres. Vainqueur Victor Bagré, 169 km 500 m.
Sans doute le premier 24 heures en France.  

- 1894 : en août, 500 km au vélodrome de Clignancourt, Il s'agissait d'un duel entre deux coureurs ; François Péguet et Constant Ramogé. Péguet l'emportera en 84 h 03 min 25 s. Une revanche sera organisée l'année suivante en juillet 1895, Ramogé gagnera en 98 h 28 min 14 s.

- 1895 : une compétition de 36 heures au Jardin Athlétique des Ternes à Neuilly, là aussi, duel entre deux coureurs, François Péguet terminera premier avec 225,958 km, le second était Georges Fleury. Ce dernier aura sa revanche en mai 1897, il gagnera avec 237,327 km.
 
                   
François Péguet
 
- 1900 : c'est du sérieux ; championnat du monde des 6 heures au nouveau vélodrome municipal de Vincennes, piste pelouse 500 m. 43 partants, vainqueur Victor Bagré 72,645 km, record de France.

- 1902 : en août, 100 km au stade vélodrome Buffalo à Neuilly, piste pédestre intérieure, vainqueur Émile Anthoine 11 h 22 min 09 s, record de France, Anthoine était le seul classé, et peut-être le seul partant ?
 
- 1902 : en septembre, 24 heures au vélodrome Buffalo à Neuilly, compétition internationale, 57 partants dont 3 étrangers, 15 classés, vainqueur Paul Lafitte 185,500 km.
 
- 1902 : en juillet au vélodrome Buffalo à Neuilly, course sur 1 heure avec les Français ; Gustave Thomas, Albert Charbonnel et les Anglais Fred Bacon, Len Hurst. Vainqueur Hurst 16,870 km.


 

- 1903 : championnat du monde des 50 miles à Buffalo, 6 finishers, vainqueur Gustave Thomas
6 h 13 min 29 s 1/5
 
championnat du monde des 50 miles à Buffalo le 15 novembre 1903
en haut : Édouard Cibot et Gustave Thomas, en bas : Gustave Thomas
 
- 1906 : le premier 50 km sur piste, c'était le 18 février à Paris au Vélodrome d'Hiver.
 
Il s'agit du vélodrome d'hiver de la Galerie des Machines dans le quartier de Grenelle qui a été démolie en 1910, piste de 333 m couverte.
[ Le premier championnat de France des 50 km sur route a été organisé le 9 juin 1901 entre Maisons-Alfort et Coubert (Seine et Marne).]
 
la galerie des Machines
 
Championnat du monde ! c'est le titre du journal La Presse de l'époque, présentation et palmarès :
 

- Émile Millot ; 1er de Paris-Montgeron 26 km, 1904
- Giacinto Volpati (ITA) ; 3e du marathon Conflans-Paris 1904, 3e du marathon Tour de Paris 1903
- Louis Orphée : 1er du marathon Conflans-Paris 1904, 1er du marathon de l'Aisne 1906
- Henri Siret ; 3e des 10 km de Clichy 1905, 2e du marathon de l'Aisne 1906
- Gabriel Vautier ; 2e du marathon de Paris 1904
- Gustave Thomas ; 2e de Conflans-Paris 1902, 1er des 50 miles sur piste 1903
- Eugène Neveu ; 5e de Conflans-Paris 1902, vainqueur de l'ascension de la Tour Eiffel 1906
- Marius Bacilieri dit : Marius  ; 3e de Toulouse-Paris 1904
- Garrick dit  Jack  ; 3e du championnat de France des 50 km sur route 1901
- Hector Labry ; 2e des 20 km Paris-Bonneuil 1905, 3e du marathon de l'Aisne 1906
- Marius Rouchy ; 7e Conflans-Paris 1903, 5e du marathon de l'Aisne 1906
- G.Vidal ; 4e des 20 km Paris-Bonneuil 1905
- Polossat
- Immé
- Garraud
 
Henri Siret
 
C'est parti, première demi-heure, les positions :

 
8,750 km Labry
8,690 km Siret
8,500 km Thomas
8,500 km Orphée
    ''           Vautier
….................

La première heure est accomplie à un rythme soutenu :
 
16,700 km Labry
16,520 km Siret
16,515 km Vautier
16,400 km Orphée
     ''           Thomas
16,350 km Volpati
15,500 km Neveu

Émile Millot arrête au 19e km, suivi de Polossat et Orphée au 25e km.
 
Émile Millot en septembre 1906 à Buffalo
 
La mi-course :
 
Au 25e km Hector Labry est toujours en tête en 1 h 31 min 11 s, Henri Siret est à trois tours.
Eugène Neveu abandonne au 26e km.
 
Eugène Neveu
 
Deuxième heure :
Hector Labry maintient son avance sur ses poursuivants, il a parcouru 31,700 km devançant Volpati 31,300 km. Vautier 31,150 km (qui s'arrête au 33e km). Siret 29,700 km. Rouchy 29,500 km. Jack 29 km. Thomas 28,750 km.
 
Henri Siret arrête au 39e km.

Au 40e km Hector Labry passe en 2 h 38 min 49 s 3/5. devant Volpati à 4 tours.
 
50e km :
 
Victoire d'Hector Labry et record de France, le classement :

3 h 28 min 05 s 4/5  Hector Labry, Jeunesse Athlétique de St Ouen
3 h 54 min 57 s        Marius Rouchy, Union Athlétique de Paris
3 h 55 min 04 s 1/5  Giacinto Volpati, Club Athlétique Parisien
3 h 58 min 28 s 4/5  Marius, Racing Club International
4 h 07 min 16 s       Gustave Thomas, Club Athlétique du Champ de Mars
4 h 12 min 02 s 1/5 Jack, Racing Club International
à 11 tours, Garraud, Club Athlétique du Sud
à 26 tours, Immé, Jeunesse Athlétique de St Ouen
 
Gustave Thomas
 
" En gagnant hier le championnat des 50 km sur piste, Hector Labry a montré qu'il fallait désormais compter avec lui. Après sa victoire sur Orphée, dans le Cross des Sports ; après son succès dans la course préparation des 20 km, le 11 février, il s'était plus que révélé.
Mais sa victoire d'hier, sur 50 km et sur un lot de champions qui le met définitivement en vedette, d'autant plus que, si les favoris ont fait montre d'une forme plutôt rudimentaire, d'autres coureurs, tels Rouchy, Volpati et Marius, ont très bien marché et contraint le vainqueur à battre les records.
Des grands ténors, seul Gustave Thomas s'est bien comporté. Actuellement au régiment, le champion du monde est trop gras pour aspirer aux toutes premières places. Il s'est classé cinquième et le seul fait qu'il est terminé suffit à démontrer que la classe est toujours là. "
La Presse

 
Rendez-vous à St Pol de Léon (29) le 14 février 2016 pour la 3e édition des 50 km du kig-ha-fars.
110 ans plus tard, presque jour pour jour après le premier 50 km sur piste français, qui fera mieux que Hector Labry :
3 h 28 min 05 s
 
 
 



Partager  01/02/2016 écrit par Thierry LEFEUVRE (pseudo : cartier)
 

09/02/2015 à 12:11 par Christophe
Allez, allez il te reste 87 tours !!!
Monte les genoux, relâche toi et garde la corde !
01/02/2016 à 11:52 par jbj
Tu es un ancien de la piste, viens nous montrer ce que tu sais faire, Christophe !


Réagir à cette news